Coordonnées

Lionel Palix
Tél. : 06 80 87 56 80
Thérapeute manuel
• Méthode Poyet
• Somatopathie

Reçoit sur RDV :
175 Grand'Rue Jean Jaurès
26300 Bourg-de-Péage

Déplacement possible dans certains cas à domicile.

Me contacter

Actualités


Les DSTH (drainage séquentiel par voie cutané) ou comment "nettoyer" la charge toxique d'un organisme :

La désintoxin-homéopathie ou DSTH repose sur les principes de la loi de Hahnemann : toute substance susceptible, par expérience, de provoquer chez un sujet soi-disant sain une série de symptômes est capable cliniquement, une fois diluée et dynamisée, de guérir ou d'améliorer ce même sujet.

La DSTH consiste en une détoxination par très hautes dilutions pour faire disparaître la charge toxique d’un organisme qui n’arrive plus à s’adapter, parasité par exemple par une toxine (vaccins, médicaments, produits anesthésiants, produits environnementaux ou alimentaires, etc.)

Dans nos pratiques, on constate également que l’organisme peut être parasité par une substance qui ne lui appartient pas comme par exemple le vaccin de la variole qui n’existe plus mais qui a été utilisé pour nos parents ou grands parents.

La voie cutanée indirecte passe par l’intermédiaire d’un petit sac en plastique, anallergique et le plus imperméable possible afin de ne pas perdre trop rapidement le remède homéopathique ainsi enfermé. Le patient garde ce petit sac sur lui la journée pendant quelques jours.


En savoir plus

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Connaissez vous la technique des petits bonhommes allumettes ?


Cet exercice consiste à dessiner les lignes d’attachement conscientes et inconscientes qui nous relient à une autre personne ou à une situation puis à les couper. Pourquoi ?
Parce que, nous dit Jacques Martel, l’attachement ce n’est pas de l’amour. L’attachement c’est une forme de contrôle de l’autre tandis que l’amour est inconditionnel. Couper les liens qui nous rattachent à une autre personne, c’est se donner plus de liberté, à soi-même comme à l’autre.

Les personnes qui ont fait cet exercice constatent très souvent des changements en elles et autour d’elles. L’inconscient enregistre en effet plus efficacement ce qui est écrit ou dessiné. Par ailleurs, comme tous les êtres humains sont interconnectés, on se branche à une personne ou à une situation au niveau du subconscient.

Découvrez la video réalisée par Sandra FOUGERE, praticienne en métakinébiologie (http://mkb33.com) expliquant simplement cette technique :

 



Retrouvez la video de Jacques Martel expliquant plus en détail cette technique :

Les bonhommes allumettes par Jacques Martel

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mars 2014 - Transgénérationnel : la preuve par les souris


Je vous invite à lire l'article paru dans le magazine Science & Vie de mars 2014 dans lequel des chercheurs ont fait une découverte incroyable : des souris soumises à une expérience désagréable ont transmis, via leur ADN, la mémoire de cet évènement à leur progéniture. Un héritage "épigénétique" qui réinterroge sur la notion de l'innée.

En résumé, l'expérience suivante consistait à envoyer un choc électrique à des souris mâles en même temps qu'on diffusait une odeur, ce qui les mettait dans un état de stress. Ce procédé à été répété plusieurs fois puis les mâles ont été placés à côté de souris femelles juste le temps de l'accouplement.

Quand les bébés issus de cet accouplement sont devenus adultes, on leur a diffusé la même odeur sans la décharge électrique. Les souris étaient alors dans un état de stress similaire à celui de leur père géniteur. On a répété cet expérience sur la génération suivante et on a obtenu des résultats comparables, jusqu'à la troisième génération.
Les souris avaient, dès leur naissance, hérité d'une forme de souvenir du traumatisme vécu par leur ascendant.

On parle ainsi de l'hérédité épigénétique confirmant l'approche intuitive de la somatopathie visant à traiter la mémoire transgénérationnelle des traumatismes sur le corps.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'influence des métaux en bouche sur la posturologie

Découvrez les recherches entreprises par le Dr Gérard DIEUZAIDE, chirurgien-dentiste, diplômé universitaire de posturologie.

 



LA MEDECINE QUANTIQUE OU MEDECINE INFORMATIONNELLE

La médecine quantique découle de la physique quantique qui repose principalement sur les bases suivantes :

• Les cellules vivantes émettent et captent des informations qui se propagent par onde radio;
• Les cellules vivantes émettent et reçoivent des ondes électromagnétiques;
• Une perturbation des systèmes oscillatoires trouble le fonctionnement des organes;
• Il existe un dialogue vibratoire interne influencé par l’environnement.

Si vous mettez une goutte de citron sur une huitre, elle se rétracte alors que si vous lui mettez une goutte d’eau de mer, elle s’expanse. C’est la même chose pour nous : quand nous recevons une information nocive, notre corps se contracte créant des tensions dans le système postural réflexe.

En médecine quantique, on considère que les cellules de notre corps communiquent entre elles par ondes radio, par échange informationnelle, ondulatoire. Les réactions chimiques seraient sous la dépendance de cet échange informationnel vibratoire. Si l’échange est perturbé, l’ensemble du système est alors perturbé.

Pour prendre une métaphore, prenez un vol d’étourneaux qui régulièrement font des figures dans le ciel : les étourneaux qui sont d’un côté des figures ne voient pas ceux qui sont de l’autre côté des figures. Ils sont séparés par des centaines d’autres étourneaux. Comment peuvent-ils néanmoins effectuer des mouvements cohérents ? Ils communiquent par des ondes radio  dont nous ignorons encore à ce jour le fonctionnement. Si on brouille leur système, ils vont au mieux faire des figures incohérentes, au pire, se télescoper.

C’est un peu la même chose pour nos cellules : si les ondes avec lesquelles elles communiquent entre elles sont brouillées par certaines fréquences électromagnétique, cela va créer des tensions perturbant les muscles, les organes, les os, l’occlusion dentaire, etc.

Chaque individu fonctionne sur un système informationnel qui lui est propre : telle personne pourra être perturbée par telle onde électromagnétique alors qu’un autre individu ne le sera pas du tout par cette même onde.

Un bijou, une montre, une gourmette, un piercing, un amalgame dentaire, une couronne dentaire, une onde wifi peuvent perturber le champ électromagnétique. S’ils sont portés depuis de nombreuses années en permanence, ils peuvent alors altérer la communication des cellules entre elles. On peut aussi trouver des incompatibilités aux montures de lunettes, aux verres synthétiques de lunettes, aux stérilets, aux boucles d’oreille…

QUELLE SOLUTION ?
Il faut bien se faire soigner les dents, porter des lunettes,… alors comment faire ?
Ne plus poser des matériaux dans ou sur le corps humain sans avoir testé au préalable leur compatibilité électromagnétiques avec le receveur. C’est un acte de prévention et de précaution.
On peut tester cela par différentes méthodes dont la méthode MRP : le mouvement respiratoire primaire écouté par un ostéopathe peut donner un indicateur des éventuels perturbateurs électromagnétiques pour tel individu.

CAS POUVANT ETRE CONCERNÉS :
• Douleurs cervicales
• Douleurs lombaires
• Fatigue chronique
• Acouphènes
• Fourmillement dans la main ou la jambe
• Tendinites
• Fausse jambe courte
• Problème d’équilibre et vertiges
• Problème visuel
• Difficulté de concentration
• Fibromyalgie
• Maux de tête



Liens


Ecole de Somatopathie : http://www.somatopathie.com

Z Violyne, une aide à la vie : http://zviolyne.com

Jean-Christophe TCHEKEMIAN - Psychanalyste - Bourg de Péage - Tél. : 04 75 70 19 72 -

http://en-quetedemonarbre.fr/FR/index.awp